Qui sommes-nous ?


 

“Youkali, c’est le pays de nos désirs
Youkali, c’est le bonheur, c’est le plaisir
Youkali, c’est la terre où l’on quitte tous les soucis
C’est, dans notre nuit, comme une éclaircie
L’étoile qu’on suit, c’est Youkali

Youkali, c’est le respect de tous les vœux échangés
Youkali, c’est le pays des beaux amours partagés
C’est l’espérance qui est au cœur de tous les humains
La délivrance que nous attendons tous pour demain “

 

Extrait de “Youkali” Tango Habanera de Kurt Weill

 

Nos objectifs:

L ‘Asbl a pour but d’encourager les enfants, les adolescents et les adultes à s’exprimer et à développer de nouvelles compétences par le biais de leur créativité, afin de contribuer à un meilleur vivre ensemble, notamment en favorisant les rencontres intergénérationnelles et interculturelles et en propageant des valeurs à caractère non discriminatoire.

 

Notre Projet pédagogique:

  • Donner aux participants l’opportunité de s’exprimer librement, sans jugement, sous toutes les formes possibles, dans un esprit de bienveillance, de respect de tout à chacun, dans l’harmonie, le partage et l’amour.
  • Mettre la priorité à l’épanouissement et à l’accueil de chacun, quels soient sa personnalité, sa philosophie, son âge et son caractère.
    Ceci dans un esprit de solidarité et de souci de l’autre.
  • Donner la possibilité de s’émerveiller à la beauté et l’importance de la nature dans le monde d’aujourd’hui et de réveiller des petits gestes quotidiens pour le respect de celle-ci.
  • Développer la créativité de chacun tout en permettant l’éveil de l’esprit critique.
  • Donner de la valeur aux 5 sens par le biais d’un apprentissage par la manipulation, l’écoute, l’odorat, le regard et le goût.

 

Les animatrices:

Angélique Valli, Céramiste.

J’ai suivi des études d’art de l’image à Saint-Luc à Bruxelles, puis de Graphisme à l’institut le 75 à Woluwé-saint-Lambert.

Suite à cela, j’ai suivi une formation sur la technique artisanale du Tadelakt à Marrakech et j’ai mis en pratique cette technique de recouvrement pendant une dizaine d’années.

En manque de créativité, j’ai commencé des cours de céramique en 2004, à l’académie de Saint-Gilles. Ce qui fut une révélation pour moi, tant dans la façon de travailler, dans le rapport à la terre que le mode de pensée. Pouvoir valoriser les réalisations à base de matériaux naturels et remémorer l’estime des techniques ancestrales des arts du feu au public est devenu ma voie.

Et afin d’approfondir mes savoirs sur la pédagogie de l’enseignement, dans la bienveillance, j’ai décidé de suivre une formation dans le but d’acquérir le Certificat d’Aptitude Professionnelle.

Car mon objectif, en plus de la création, est d’accompagner les apprenants en valorisant leur travail et en les aidants à trouver leur inspiration créative tout en tenant compte de leurs qualités et leurs atouts.